top of page

Les mots dévorés

"Elle rêvait.


Elle rêvait qu'elle retrouvait les mots. Lentement, les uns après les autres. Elle les retrouvait dans la céramique, dans son journal intime, en parlant, en lisant. Ils avaient disparu de son univers pendant des années, sûre qu'elle était qu'ils ne servaient à rien. Peu à peu, ils s'étaient évanouis pour ne plus être que de vagues ombres dans son quotidien : rapports, listes de course, courriers administratifs. Presque toujours tapés sur l'ordinateur ou le téléphone.


Les mots l'avaient aussi désertée quand il s'agissait de parler d'elle-même. Il ne fallait pas chercher ses mots, les peser, mais dire vite, dire court et bien. Il fallait être efficace et économe. Alors, on utilisait les mêmes mots pour tout, le travail, l'école, la maison.


Le quotidien avait dévoré ses mots et ne restait plus dans sa bouche qu'une sensation sèche."

 

C'est important pour moi d'avoir retrouvé les mots, leur liberté, leur énergie, leur sens.


Pendant longtemps, je leur ai couru après, enfant d'avoir en dévorant des livres, adultes ensuite en tant que prof de français, les disséquant et les analysant. Et puis, en changeant de carrière et de langue (je travaille en anglais depuis plus de 20 ans), je les ai abandonnés, en pensant que leur utilité était derrière moi.


Ce que je veux dire, c'est qu'en chacun, il y a un élément qui est comme un fil rouge, présent tout au long de notre vie. Il faut parfois des circonstances, des détours, des mises en lumière pour s'en rendre compte. Pour moi, ce sont les mots. Les mots qui dansent, qui rient, qui charment. Les petits mots, les mots doux, même les gros mots.


Je les écris sans réfléchir. Bien souvent, ils ne forment pas d'histoire. Ils ont juste besoin de sortir, que je les sache couchés sur une feuille, afin de libérer leur pouvoir exutoire.


Pensez à trouver votre fil rouge et ne le quittez plus.


72 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Feb 26, 2023
Rated 5 out of 5 stars.

J adore vous lire, c est tellement porteur et rafraichissant.Si, si🙂.Les mots , je les ai couchés aussi dans des journeaux intimes,aussi loin que je m en souvienne, et qui pcqu ils ne l ont plus été , intimes pour diverses raisons, j ai cessé d écrire..

Il y a quelques années, une personne qui m est devenue chère, m a offert un journal des rêves..ce journal m a permis de renouer avec les mots, les émotions, et même je l agrémente parfois de griffonage.

Encore une fois, chère Rozenn, vos écrits m ont permises de voir ce chemin retrouvé.


Like
potterywithsoul
potterywithsoul
Feb 26, 2023
Replying to

Oh merci pour votre témoignage! Nos expériences sont finalement universelles et c’est tellement important de les partager pour se sentir moins seule, pour aussi se souvenir de ce qu’on a oublié ou enfoui. Je suis ravie de savoir ces carnets remplis à nouveau 💕

Like
bottom of page